Cavalier seul – Fred & Nat Gevart

Cavalier seul – Nat et Fred Gevart

La manufacture de livres – Territori

T’as couru déjà ?

Je veux dire, pas couru pour aller catcher le bus. Couru de vrai. Jusqu’au bout de ta respiration.

Jamais ?

Moi si, avant. Puis j’ai arrêté. Trop vieux, trop de clopes, trop de pizzas. Tu sais, les excuses à la con.
Nat et Fred Gevart, c’est là qu’ils t’emmènent. Faire un trail.

LE trail. L’ultra-trail.

T’as déjà entendu parler de la Diagonale des fous, ou de la Barkley ? De Jared Campbell ?

Cherche un peu, tu comprendras comment la course peut devenir une drogue.

La drogue.

Bon.

Tu vas croire que c’est un livre pour les coureurs.

Ben non. C’est un livre pour toi aussi.

Je t’explique. Dans le roman, y a Baptiste.

Il a toujours essayé de faire des trucs, mais il est jamais arrivé au bout. Ça te rappelle quelqu’un que tu connais ? On connaît tous quelqu’un comme ça.

Même ses études de médecine, il a du mal. Pourtant, ophtalmo, c’est un bon boulot. Fred Gevart, il fait le même.

Baptiste, il décide de courir. Jusqu’au bout de sa respiration. Jusqu’au bout de son histoire d’amour avec une nana qui court plus vite que lui. Beaucoup plus vite et en plus, elle, elle a pas mal.

On dirait.

C’est des conneries. Elle a mal aussi, mais pas quand elle respire. Elle a mal quand elle se souvient.

C’est pas pareil. Elle s’appelle Marion. Et elle court vite. Trop vite pour Baptiste, peut-être.

Et puis dans le livre, y a un autre coureur.

Le coureur absolu. Celui que tu vois passer mais que tu rattraperas jamais. Comme dans la vraie vie. Ceux que tu regardes, mais que tu rattrapes pas.

Il s’appelle Denis.

Je te dis pas qui c’est, tu verras.

Ils courent dans la forêt, tous les trois. Dans la montagne.

La nuit, le matin super tôt, quand t’es tout seul avec la nature. Parce qu’on est dans la collection Territori, de Cyril Herry.

Alors la nature, elle est juste là.

Et c’est beau. C’est traître aussi.

Comme les gens.

La Barkley, Jared Campbell, il l’a terminé en moins de 58 heures.

C’est le meilleur. 99 % de ceux qui s’inscrivent la finissent pas.

Le meilleur.

Toi, si t’y vas, tu vas juste regarder.

Comme moi.

Le roman de Nat et Fred, tu vas le lire plus vite.

Beaucoup plus vite.

Mais prends ton temps, respire.

Souffle.

« 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 »

Vas-y.

Compte.

Tu me diras merci, mais après.

Quand tu seras allé chez ton libraire, que t’auras commandé « Cavalier seul », et que tu auras trouvé des phrases, toutes bêtes, mais qui restent dans ta tête jusqu’à l’année prochaine.

Oublie pas.

« La haine, c’est juste de l’amour en rage ».