Lettre à Anthony linick – 1959

 

 

« Je pense que la plupart de nos poètes, du moins les plus honnêtes, reconnaîtront n’avoir aucun manifeste. C’est une confession douloureuse mais l’énergie nécessaire à l’écriture poétique ne supporterait pas d’être fragmentée en revendications politiques. Je ne dis pas que la poésie devrait se résumer à des clowns irresponsables et débraillés balançant des mots dans le vide. Mais un poème abouti contient sa propre raison d’être. Je connais les différents courants de la pensée critique, la vieille école, la nouvelle école, le courant « blue guitar » …/… mais toutes ces théories traitent de questions de style, de manières, et de méthodes plutôt que de contenu.

Et l’Art Primaire se passe de commentaires, soit c’est de l’art, soit c’est autre chose.

Soit c’est un poème, soit c’est un bout de fromage. »

©Charles Bukowski « Sur l’écriture » – Au Diable Vauvert